Une union de quatre tiers, c’est ainsi qu’il y’a bien longtemps, Marcel Pagnol décrivait le calisson. Cette spécialité d’Aix-en-Provence qui est fait d’un savant mélange entre des amandes, des fruits confits, du sucre et surtout un savoir-faire propre à la région, plein de douceur et d’amour. Petit, en forme de navette, sucré, doux et croquant…Le calisson est le roi des confiseries provençales. Mieux ! C’est une fierté de la région à déguster sans modération. En quelques étapes, découvrez la recette de ce qui sera, sans aucun doute, votre péché mignon.

Le calisson : Côté pratique !

Pour préparer les calissons parfaits, il faut naturellement avoir les ingrédients parfaits et bien sûr y mettre beaucoup d’amour ! S’il est vrai qu’on ne fait pas une omelette sans casser des œufs, sachez qu’on ne fait pas non plus un calisson sans y mettre beaucoup de douceur !
Et puisque nous parlons douceur, pour deux personnes il vous faudra :

• 500 g d'amandes en poudre
• 500 g de sucre glace
• 1000 g de melon confit
• 100 g d'orange confite
• 4 à 6 cuillères à soupe d'eau de fleur d'oranger
• 1 blanc d'œuf
• 300 g de sucre glace
• Des feuilles de pain azyme (ou de riz)

Pour une personne, il vous suffira de diviser les quantités ci dessus par deux. 

Préparer des calissons reste relativement facile. La préparation vous prendra environs 15mn, la cuisson prendra aussi 15mn et le repos, environ une minute ! Pas le temps à vous laisser saliver !
Le calisson… Préparation d’un délice.

Commencez par mettre les amandes en poudre, l’eau de fleur d’oranger ainsi que le sucre glace dans une casserole. Mettez la casserole sur un feu doux pendant 08mn jusqu’à obtenir une pâte qui ne collera pas aux doigts. Eviter de laisser tarir davantage.
Coupez ensuite en portion le melon confit ainsi que les oranges confites. Mettez les fruits dans le mixer et versez par-dessus la pâte obtenue quelques minutes auparavant. Mixer le tout afin d’avoir une pâte homogène, fine et tout de même ferme.
Trouvez un cadre à pâte à fruit, de préférence avec la célère forme propre aux calissons. Puis sur les feuilles de pain azyme posées sur le plan de travail, posez le cadre. Verser la préparation dans le cadre et laissez reposer pendant au moins deux jours.

Le calisson… L’art du glaçage !

Battez le blanc d‘un ½ œuf avec le sucre glace jusqu’à obtenir une mixture homogène. Ce mélange devra être très léger, quasiment liquide. Verser cette préparation sur la pâte à calisson et l’éparpiller d’un coin à l’autre à l’aide d’une spatule. Laissez le glaçage se raffermir pendant à peu près 1h puis détailler les calissons en prenant bien soin de ne pas découper le pain azyme.

Au four, mettez un à un les calissons et les laisser 5mn à l’intérieur avec un thermostat d’environs 130°C afin de faire durcir la glace royale. Surveillez le tout ! La glace ne doit pas blondir.
Sortez le tout et dégustez !!!

Vous ne manquerez sûrement pas d’en vouloir encore et encore ! Alors, pour vous aider à tomber un peu plus sous le charme de cette sucrerie provençale en suivant les conseils de Brigitte Sillam, et sachez qu’à défaut d’avoir les fruits confits cités dans cette recette, vous pouvez utiliser des marrons glacés sans faire cuire le melon ! Ou proposer cette recette avec plusieurs déclinaisons mettant en avant des mélanges de fruits confits. Soyez créatifs ! Laissez parler votre imagination et faites la vôtre, la plus provençale des friandises. Et pour encore plus de gourmandises, retrouvez @Brigitte_Sillam, son site Brigitte Sillam, son blog de recettes

Bon appétit !